Récompense du croyant atteint

 Récompense du croyant atteint d'un mal, fût-ce par une piqûre d'épine.

Ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:

Je visitai le Prophète (Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) au moment où il avait la fièvre. Je le touchai de la main et lui dis: "O Envoyé d'Allah! Tu as une forte fièvre". - "Certes oui, répondit le Prophète (Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui), la fièvre que j'ai est le double de la fièvre que risque d'avoir un homme (ordinaire) d'entre vous". - "Et tu auras également une double récompense", repris-je. - "Oui, répliqua le Prophète (Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui); aucun musulman ne sera atteint d'un désagrément, maladie ou autre chose que soit, sans qu'Allah ne lui remette ses péchés l'un après l'autre, tout comme l'arbre qui perd ses feuilles".
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4663




D'après 'Abû Sa`îd (qu'Allah soit satisfait de lui),
Il a entendu le Prophète (Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) dire: "Aucun mal n'atteint le musulman, que ce soit une douleur chronique, une fatigue, une maladie, une tristesse ou même une mélancolie qui l'abat, sans qu'il ne lui serve d'expiation à ses péchés".
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4670

Wa Allah u yahlem.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site