Sur les abréviations...

Avant d'entamer cet article insha'Allah !
 
Aidekoum mabrouk à tous, Takbel Allah mina wa minkoum !
 
 
 
Peut-on écrire « SAW » au lieu de "Sallallahu 'Alayhi wa Sallam" ?
 
 
Les musulmans sont obligés d’envoyer la Prière d'Allah [1] et le Salut [2] sur Muhammad (sallallahu 'alayhi wa sallam) quand son nom est mentionné. Allah nous l’a ordonné en disant [3] :

« Certes, Allah est Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations. »


Et le messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

« Chaque fois que quelqu'un prie sur moi, Allah écrit pour lui dix récompenses à cause de cela. » [4]

Et le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a décrit celui qui ne prie pas sur lui quand il est mentionné comme
« le plus radin des gens. » [5] Et il a dit « Amin! » À l’invocation de Jibril ('alayhi sallam) : « Qu’ Allah repousse celui qui entend qu’on te mentionne et ne prie pas sur toi ! » [6]


Ainsi, voici la question qui doit être clarifiée : De nombreuses personnes emploient l'abréviation « SAW » ou « PBDSL » pour accomplir cette obligation dans leurs écrits. Est-ce quelque chose qui remplit l'obligation d'envoi de la prière et du salut sur le messager ? Voyons certaines paroles de savants quant à cette pratique.


'Abdul-Qadir Al-Maghribi a dit :
« Quant à SAD-LAM-'AYN-MIM, il semble que cela a été inventé au 9ème siècle de l’hégire. Dans l'explication de Alfiyyah d'Al-'Iraqi, un livre des sciences de Hadith, l'auteur dit : « Les abréviations doivent être évitées, aussi bien que la négligence de cela. » Cela signifie qu'il faut rester loin de symboles et ne pas l'abréger en enlevant certaines de ses lettres, plutôt il doit employer sallallahu 'alayhi wa sallam entièrement dans son discours et ses écrits.


L'auteur, shaykh Zakariya Al-Ansari, a ensuite mentionné que l’imam An-Nawawi a rapporté qu'il y a un consensus sur l’obligation d’envoyer les prières sur le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) dans le discours aussi bien qu’à l'écrit. Donc, il ne fait pas partie de la Sunna d’employer des symboles ou abréviations à la place.


Puis, shaykh Al-Ansari a mentionné que le premier à avoir employé un symbole pour cela, sa main a été coupée et le Refuge est cherché auprès d'Allah … » [7]


Ibn Hajar Al-Haythami dit :
« Le mot « SAD-LAM-'AYN-MIM » n'est pas permis. Plutôt il nous est demandé d’envoyer la prière et le salut. » [8]


Al-Fayruza-Abadi a dit :
« Il n'est pas approprié d'employer des symboles ou des abréviations pour désigner la prière et le salut, comme certains paresseux le font, de même que certains ignorants et certains étudiants en science - ils écrivent 'SAD-LAM-'AYN-MIM' au lieu de sallallahu 'alayhi wa sallam » [9]


Ahmad Shakir a dit :
« C'est la tradition absurde de certaines des générations postérieures d’abréger l'écriture de sallallahu 'alayhi wa sallam. » [10]


Et Allah est plus savant. Et que la prière et le salut d’Allah soient sur notre messager, sur sa famille et ses compagnons.


Notes de bas de page

[1] Prier sur le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) signifie que l'on invoque Allah de le louer et de mentionner son haut rang aux anges. Voir Jalal Al-Afham (p.253) d'Ibn Al-Qayyim, Fathul-Bari (11/179-197) d'Ibn Hajr, ou tafsir d'Ibn Kathir du verset 33:56.

[2] Salut : sécurité

[3] Sens de sourate Al-Ahzab :56

[4] Hadith authentique rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih (*906, 3/187) sur l'autorité d'Abû Hurayra (radiallahu ‘anhu). Shaykh Al-Albani l’a déclaré sahih dans Silsilatul-Ahadith As-Sahiha (*3359, 7/1080).

[5] hadith hassan rapporté par Ibn Abi Ad-Dunya dans As-Salah ‘Ala-Nabi (p.30-31) sur l'autorité d'Abû Dharr (radiallahu ‘anhu). Hamdi As-Salafi l’a déclaré hassan dans sa vérification du livre.

[6] hadith authentique rapporté par At-Tabarani dans Al-Mu'jam Al-Kabir sur l'autorité de Jabir ibn Samura (radiallahu ‘anhu). Shaykh Al-Albani l’a authentifié dans sa vérification At-Targhib wat-Tarhib d'Al-Munthiri (*1677,2/298).

[7] Mu'jam Al-Manahi Al-Lafdhiya (p.188-189)

[8] Al-Fatawa Al-Hadithiya (p.168)

[9] De son livre As-Salatu wal-Bushr, comme il est cité dans Mu'jam Al-Manahi Al-Lafdhiya (p.351)

[10] Musnad de l’imam Ahmad (*5088, 9/105)
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site